Handicap & Handicap au travail pour non spécialistes #3 – La mission handicap
Écrit parChristophe Sala
Publié le
Illustration de l'article : Tous concernés - La mission handicap

En France, l’ensemble des grands groupes et de nombreux employeurs ont mis en place un spécialiste dédié à la question du Handicap. Garant de la politique d’entreprise, il est l’Interlocuteur privilégié des acteurs internes – Direction générale, DRH, collaborateurs… – et externes – Institutions, associations, candidats…-.

Quel est le rôle des Missions Handicap et de leur Responsable ? Pourquoi s’adresser à eux ?

Un Rôle clé : mettre en œuvre et animer la Politique Handicap

Le plus souvent rattaché à la DRH, le / la chargé(e) de Mission Handicap ou CMH est un spécialiste de l’emploi des personnes en situation de handicap.

Seul ou en équipe, son rôle est d’aider l’entreprise à respecter son obligation d’emploi – OETH[1]-. Il met en œuvre et anime la Politique Handicap décidée avec la Direction Générale et la DRH. Il doit trouver un équilibre entre la stratégie d’entreprise, l’obligation légale, et les actions à conduire.

En effet, véritable chef d’orchestre, le chargé de Mission Handicap déploie des missions variées et transversales :

  • Mise en place et pilotage des engagements pris dans la Convention ou l’Accord Handicap conclu par l’entreprise.
  • Développement du recrutement et du maintien dans l’emploi de collaborateur reconnus TH[2] au sein de l’établissement.
  • Mise en accessibilité de la majorité des métiers pour l’ensemble du personnel.
  • Communication, mais aussi sensibilisation et formation des collaborateurs afin de faciliter l’insertion et de lutter contre les discriminations.

Enfin, spécialiste et relai interne / externe, le CMH a également une mission d’interface entre :
La Direction générale et les Institutions extérieures (AGEFIPH, FPHFP, direction du travail ou DIRECCTE[3]…),
La Direction des Ressources Humaines et les collaborateurs,
Les collaborateurs et les organismes spécialisés (MDPH, CRAMIF…), etc.

A noter : un référent handicap dès 250 salariés
La Loi Pénicaud ou Loi Travail et Handicap 2018 prévoit l’existence d’un référent handicap dans toutes les entreprises de plus de 250 salariés., Il sera chargé : « d’informer, d’orienter et d’accompagner les personnes en situation de handicap ». Plus de précisions seront apportées dans les décrets d’application courant 2019.

Faire appel au chargé(e) de Mission Handicap ?

Clé d’entrée et cheville ouvrière, le chargé de Mission Handicap est l’Interlocuteur incontournable tant en interne qu’en externe.

DRH / Responsables RH

Il vous aide à répondre à l’OETH et vous accompagne dans l’élaboration d’une politique handicap pertinente. Expert, à la fois maître d’œuvre et maître d’ouvrage, il la contractualise (Convention, Accord Handicap d’entreprise) et la pilote.

Managers

Le chargé de Mission Handicap est votre partenaire. Il vous aide à agir et vous apporte un appui et à chaque étape : recrutement, intégration, maintien dans l’emploi, mobilité, reconversion professionnelle, départ…

Collaborateurs

La Misson Handicap vous propose régulièrement des sessions de formation ainsi que des ateliers de sensibilisation sur la thématique du handicap. Ils apportent des connaissances et des conseils. Si vous avez des questions plus particulières ou pensez être concerné par une situation de handicap, prenez rendez-vous avec le CMH pour en parler.

Collaborateurs en situation de handicap

Le CMH a un devoir de réserve, il répond à vos interrogations, vous aide dans l’élaboration de votre dossier de reconnaissance du handicap. Il peut vous apporter des solutions de maintien dans l’emploi : aménagement de poste, mobilité, diversification de votre activité voire de reconversion professionnelle…

Candidats en situation de handicap

Un des acteurs clefs de votre recherche d’emploi, il collabore étroitement avec la DRH et les managers de proximité. Votre candidature sera traitée avec attention et diffusée dans les services concernés. Vous aurez certainement un entretien avec le CMH avant votre embauche. Ce sera l’occasion pour vous d’aborder avec lui votre situation sans tabou, notamment évoquer les éventuels aménagements de poste et / ou contre-indications médicales.

[1] OETH : Obligation d’Emploi de Travailleurs Handicapés

[2] TH : Travailleur en situation de Handicap

[3] DIRECCTE : Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos articles à la une

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Font Resize
Changer le constraste

Avez-vous pensé à prendre rendez-vous ?

Le premier entretien découverte de 30 minutes est gratuit et sans engagement !